Le logiciel

1. la philosophie du ContactGPS

les mondes de parole  

Le ContactGPS localise le monde de parole où vous vous trouvez principalement. Pour ce faire, il repère les choix de communication que vous faites autour d’un thème. Par une série de questions discriminantes, il clarifie vos options. Fondamentalement elles s’originent sur deux axes : l’un temporel (temps chronologique ou narratif) et l’autre spatial (espace qualitatif ou quantitatif).

Le ContactGPS ne se situe pas dans l’ordre de l’être ou du vrai/faux, mais dans l’ordre du faire, ici et maintenant, dans un contexte qui est déterminant. Ainsi il met à jour, non pas des contenus (idéologiques ou religieux) auxquels vous pourriez adhérer, mais les formes d’interaction, de contact, d’échange, de militance, les valeurs, les symboles que vous privilégiez dans votre contexte actuel.

Le résultat fourni se présente comme un positionnement sur une carte, dans un espace « territorial ». Pour autant cela ne signifie pas que la postillon de la personne se limite à cet espace. Elle emprunte sans doute des éléments à chacun des espaces, mais avec une dominante que le ContactGPS calcule et propose graphiquement dans un point donné. C’est une moyenne.

Différents compléments de résultats peuvent montrer la complexité et la dynamique du positionnement :

Une ou deux flèches peuvent indiquer d'autres polarités.

Des colonnes peuvent indiquer la répartition des réponses.

 

2. Le logiciel dans l'histoire de la communication : esquisse 

Le développement du ContactGPS s'inscrit au coeur d'une action-réflexion au coeur de la communication, fait humain total.

L'action c'est celle de développer un logiciel, un nouvel outil de travail, de mise en relation "numérique". C'est entrer concrètement dans la culture numérique, tout en veillant à l'articuler avec les autres cultures qui continuent à nous porter et qui précèdent la mondialisation actuelle via la toile.

La réflexion c'est celle de chercher une perspective d'étude du logiciel qui inclue les questions anthropologiques, théologiques et spirituelles que pose la numérisation du monde pour l'homme (ubiquité, addictions...), la société et la transmission des valeurs et des croyances.

Notre ancrage est celui de la parole, de l'homme de parole, des médiations diverses que celle-ci prend. C'est aussi l'attention à une Parole qui dit l'homme d'ailleurs que de lui-même, une Parole dont Jacques Ellul, le grand penseur de la technique et de l'aliénation, a prédit une forme l'humiliation. Nous travaillons avec l'espoir de faire mentir toute ou partie de cette prédiction.

Le chemin d'étude et de pensée que nous suivons pour situer l'importance du logiciel et de la programmation avec une perspective historique et de théologie de la communication, passe par une analyse systémique.

D'un côté à l'aide des travaux du linguiste W. J. Ong autour de l'oralité et des perspectives de la médiologie (cf. les travaux de Régis Debray), de l'autre côté en s'appuyant sur l'analyse de la communication sous l'angle d'une transmission (tradition) s'originant dans une dynamique orale (travaux de W. Hollenweger sur l'oralité en christianisme), nous pouvons esquisser une place au logiciel et à la programmation dans le mouvement contemporain de mondialisation numérique.

Pour suggérer ces places, le tableau ci-dessous propose une double entrée, historique (l'oralité médiatisée) et systémique (processus digitaux & système total), avec quelques perspectives spécifiquement théologiques, issues de la tradition chrétienne (en vert).

 

En construction...

La tradition comme SYSTÈME ORAL de transmission                                                                                         

Oralité comme système de transmission

 

Canal d'un système total

concerne tjs le tout du syst - tout transmis ds un gène[i]

 

Processus digitaux

exprime des distinctions

établies par l'émetteur
[iii]

 

Canaux de réseaux logiques

se laisse observer par ceux qui n'en sont pas[ii]  

 

Processus analogiques happe la communication, devient le contexte[iv]

Oralité médiatisée

1870 -> ... radiodiffusion

 

PROGRAMMER

Créer un algorithme

 

LOGICIEL

Les données (big-data et intelligence artificielle)

 

MODULATIONS

Etre on-line

 

LA SIMULATION

Prévoir les évolutions

Oralité secondaire

1500-1870 papier

 

DIFFUSER

Des thèses, caricatures...

 Luther : affichage thèses

 

LE LIVRE

Les livres - Renaissance[v]

Calvin: L'Institution

 

LES IMPRIMES

Les écrits font discuter

Gutenberg

 

LA TRADUCTION

Traduction de la Bible (Luther)

=>- vecteur de langue

Oralité mixte

600-1500 parchemin

 

ECRIRE

Les scribes

La loi & les prophètes

 

LE TEXTE

L'université[vi] - l'école

Le canon

 

LES MANUSCRITS

Les corpus, les moines

4 évangiles

 

L'ÉNONCIATION

Le commentaire

Oralité primaire

3600-BC -> 600 papyrus

 

PARLER

Exister en relation

Dieu créa par sa Parole

 

LE SIGNE-

PICTOGRAMME


Relier publiquement

Le bâton de Moïse

 

LA LETTRE-

IDEOGRAMME

Représenter

Tables de la Loi

 

L'ALPHABÉTISATION

Réduire les signes pour augmenter le sens

L'hébreu

Les choix de communication

(axes du ContactGPS)

 

Faire passer un max d'informations             

(espace qualitatif)

 

L'important c'est ce qui restera demain

(temps NARRATIF)

 

L'important c'est d'atteindre un max de récepteurs (espace quantitatif)

 

L'important: ce que je peux

communiquer maintenant

(temps CHRONOLOGIQUE)

 

[i] "tout est transmis dans un…" un canal qui n'exclut personne - Tout le patrimoine génétique est transmis dans une cellule

[ii] "observable de l'ext. et non pilotable de l'intérieur par le proférateur -non motivé (canal à l'int. du sys. digital)

- réseau oral (synodal) se laisse observer par ceux qui n'en sont pas

[iii] "Ce qui interpelle et est transmis, ce sont les distinctions établies par l'émetteur

[iv] La Tradition est un contexte, elle n'est pas une immunité contre les attaques du temps. L'origine c'est le contexte de la discussion (et pas le texte)


[v] l'apparition de nouveaux modes de diffusion de l'information, la lecture scientifique des textes fondamentaux, la remise à l'honneur de la culture antique (littérature, arts, techniques), le renouveau des échanges commerciaux, les changements de représentation du monde (Renaissance selon R. Reymond. wikipédia art Renaissance)

[vi] Théodose II et son entourage familial sont à l'origine de la création de la première université, l'université de Constantinople en 425 (Art. Université -Wikipédia)

 

3. Notre histoire en bref

Le concept du ContactGPS à été mis au point depuis quelques années par Michel Kocher, théologien réformé et journaliste rp (RTS), actuel directeur de Médias-pro (Département protestant des Médias, chargé des relations avec la RTS - Radio Télévision Suisse). Elève du professeur Walter Hollenweger dont il a suivi les cours à Birmingham lors d'une année post-grade, puis assistant des professeurs Jean-Marc Chappuis et Henry Mottu à l'Université de Genève, il est l'auteur d'un DEA en théologie pratique à la Faculté de théologie protestante. Il mène des recherches appliquées sur la communication à partir d'une lecture de la tradition en tant que transmission de nature orale.

Entre 2018 et 2015, les versants informatiques du logiciel ont bénéficiés de l'expertise de Jean-Christophe Emery, théologien réformé, ancien journaliste et responsable du service protestant de radio (RTS) et des ressources IT pour Médias-pro, actuellement directeur de Cèdres Formation. Il est aussi l'auteur d'un des GPS les plus utilisés, le projet Khi

Les premières versions WEB de la déclinaison "Styles de célébration" et "Neurones Calvinus" ont été conçues par Daniel Barbezat, chargé du développement informatique sous FileMaker Pro au sein de Médias-pro. Aujourd'hui FileMaker a été abandonné comme logiciel de programmation.

Grâce à la générosité d’un mécène, en 2012 le ContactGPS a pu être programmé en PHP/MySQL (version web) et Objective-C/Swift/Java (déclinaisons mobiles) par Yves Bresson, ingénieur en informatique, collaborateur de Médias-pro. Aujourd’hui c’est lui qui assure le développement de l’application web et des Apps.